Définition : qu’est-ce qu’une prise de recharge CHAdeMO ?

Prise CHAdeMO

Toutes les voitures électriques ne profitent pas de la même prise de recharge. De nombreuses variantes existent mais certaines sont plus utilisées que d’autres. C’est le cas de la prise CHAdeMO qui équipe principalement les voitures japonaises. Petit tour d’horizon de cette prise devenue très populaire.

D’où viennent les prises CHAdeMO ?

Il serait trop beau de voir toutes les voitures électriques profiter du même type de prise électrique. Malheureusement, un peu comme les smartphones, différentes versions de prises existent. Parmi elles, il y a la prise électrique CHAdeMO. Ce type de prise intervient pour les recharges rapides/accélérées et peut venir en complément d’une charge sur prise domestique bien plus longue.

Rechargement Nissan Leaf 2

Les prises CHAdeMO ont été lancées en 2010 grâce à l’association de plusieurs marques dont Mitsubishi, Nissan, Subaru ou encore Toyota par la suite.

Quel point commun ont-ils ensemble  ? Leur pays d’origine !

Cette création a vu le jour au Japon dans le but de standardiser et de développer la charge rapide tout en diminuant les coûts. Par la suite et suivant l’essor de la Nissan Leaf, la prise CHAdeMO s’est développée à travers le monde et se pose en concurrente des prises CCS Combo et des Superchargeurs Tesla.

Comment fonctionne une recharge CHAdeMO ?

Une recharge par prise chademo se caractérise par l’hébergement du chargeur. C’est en effet la borne de recharge qui contient l’alimentation en courant continu et non le véhicule. Résultat, cette organisation rend possible des puissances plus importantes. Pour les constructeurs c’est aussi une histoire de coûts puisqu’ils soustraient cet élément vers les bornes.

Dans la pratique, la prise CHAdeMO, dans sa première génération, est plutôt difficile à manœuvrer. Il faut vraiment avoir le coup de main pour la brancher. S’en est suivie une évolution technique permettant maintenant une maîtrise plus pratique dans les dernières versions. Aujourd’hui, un connecteur CHAdeMO se branche facilement à une main et se débranche par simple pression d’un bouton.

Rechargement Nissan e-NV200

Quelles voitures électriques utilisent la prise CHAdeMO ?

La prise CHAdeMO se retrouve sur plusieurs voitures électriques comme forcément la Nissan Leaf, mais aussi la KIA Soul EV, Nissan e-NV200, Mitsubishi iMiev, Citroën C-Zero, Mitsubishi Outlander PHEV ou encore les Tesla nécessitant un adaptateur de prise Chademo.

CHAdeMO : et pour quelle puissance ?

Si une prise domestique ne dépasse pas les 22 kW en courant alternatif, une borne rapide notamment CHAdeMO permet, en courant continu, de dépasser largement ce chiffre. Elles peuvent aller au-delà des 100 kW permettant donc de raccourcir drastiquement les temps de recharge. À l’avenir, les bornes CHAdeMO devraient même être capables de délivrer jusqu’à 400 kW  !

Prise CHAdeMO branchée

Si sur une prise domestique il faut, au global, 6 à 8 heures, une charge rapide peut permettre d’atteindre 80 % en 30 minutes/1 heure (donnée à valider suivant les modèles bien sûr). Une prise CHAdeMO peut en revanche fonctionner uniquement en courant continu. Pour pouvoir se recharger sur du courant alternatif plus lent, il est nécessaire d’utiliser une prise de Type 4.

Côté nombre de bornes, il y aurait plus de 6 000 stations en Europe en 2017 (chiffre en constante évolution).

Définition  : qu’est-ce qu’une prise de recharge CHAdeMO  ?
4.8 (96.67 %) 6 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.