Comment utiliser et recharger une voiture électrique en hiver ?

Voiture électrique en hiver sous la neige

Un véhicule électrique ne réagit pas de la même manière en hiver. Si d’un côté un V.E peut être plus performant au démarrage qu’une thermique quand il fait froid, l’autonomie peut pâtir de cette météo. Voici un petit tour d’horizon des bonnes pratiques pour rouler et recharger au mieux sa voiture électrique en hiver.

Une voiture électrique n’a pas de problème de démarrage en hiver

Nombreux sont les conducteurs à avoir déjà vécu la triste situation d’une voiture essence ou diesel qui ne démarre pas le matin à cause du froid. Si la raison principale est ici liée à la batterie, qu’en est-il pour une voiture électrique dans ces conditions ?

Sachez qu’une voiture électrique est conçue pour démarrer même par des températures négatives. -10 ou même -20 degrés ne font pas peur aux électriques car les batteries sont bien isolées par les constructeurs. D’ailleurs, certains modèles se distinguent mieux que d’autres, c’est le cas du Kia Soul EV avec lequel il est difficile d’avoir des problèmes de batterie en hiver. Les VE démarrent même mieux que les thermiques tout simplement car leur batterie est d’une plus grande capacité.

Rechargement électrique d'une voiture

Quelle autonomie pour une voiture électrique quand il fait froid ?

En revanche, là où les températures froides agissent négativement dans l’usage d’une V.E c’est au niveau de l’autonomie. Si vous utilisez votre électrique en hiver de la même manière qu’en été, vous verrez que votre autonomie globale chutera d’environ 15 à 30 %. Cette baisse est liée aux performances diminuées des batteries lorsqu’il y a de telles températures. Elles ne sont tout simplement pas dans leurs conditions optimales pour renvoyer la meilleure autonomie.

Mais pas de panique, cette diminution n’est pas insurmontable loin de là et puis il y a des bons comportements à adopter pour palier à ces effets.

Quels sont les bons gestes pour préserver l’autonomie de sa voiture électrique en hiver ?

Certes, en hiver, on utilise davantage les phares ou les essuie-glaces mais ce ne sont pas ces éléments qui sollicitent fortement la batterie et attaquent l’autonomie. Le chauffage est plutôt l’élément clé à cibler. Il pompe énormément d’énergie et pour préserver votre autonomie vous devrez changer vos habitudes. Nous vous conseillons d’utiliser plutôt votre siège chauffant et/ou le volant chauffant pour vous réchauffer dans votre voiture. Ces éléments tirent moins sur la batterie mais il faut que votre auto en soit équipée forcément. Si vous êtes à quatre dans le véhicule, difficile également que les autres occupants ressentent la chaleur, c’est vrai, mais il existe bien d’autres réflexes à adopter !

Pour le rechargement, nous vous conseillons globalement de brancher votre voiture la nuit pendant les heures creuses de consommation. Il suffit de programmer votre wallbox ou véhicule via les commandes spécifiques. Faites en sorte que la recharge se termine lorsque vous prenez votre véhicule. La tension générée par la recharge permettra une sollicitation moindre des batteries lors du démarrage et des premiers tours de roues. Elles seront à la bonne température, moins « engourdies » pour le roulage et pour faire fonctionner correctement le chauffage.

Voiture électrique et verglas

N’hésitez pas à préchauffer votre voiture grâce au préconditionnement de l’habitacle si votre modèle profite de ce mode. L’idéal est de régler le préchauffage lorsque le véhicule est branché et se recharge. Le chauffage fonctionne alors sur l’électricité fournie par le rechargement. S’il n’est pas branché, préchauffer pendant environ 20 minutes son électrique permettra de moins tirer sur la batterie face à un chauffage à fond quand vous montez dans une voiture non préchauffée. Cette option peut être faite via le tableau de bord du véhicule ou l’application smartphone dédiée.

En résumé :

  • Utilisez plutôt votre volant/siège chauffant si votre voiture en est équipée
  • Programmez votre recharge la nuit pour qu’elle se termine quand prenez votre véhicule
  • Préchauffez l’auto lorsqu’elle se recharge et avant de l’utiliser

L’autonomie peut-elle augmenter en hiver ?

Paradoxalement oui c’est possible. Cette idée est directement liée à la manière dont vous conduisez en hiver. Lorsqu’il y a du verglas ou de la neige, les conducteurs roulent moins vite et sont plus attentifs. Les freinages sont moins brusques tout comme les accélérations et les automobilistes doivent davantage anticiper leur conduite au volant. Autant de comportements qui collent parfaitement à l’éco-conduite et donc à l’économie de l’énergie des batteries.

Crédits illustrations : libres de droits

Comment utiliser et recharger une voiture électrique en hiver  ?
4.8 (96.67 %) 6 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.