Panneaux solaires
Pratique

Comment recharger une voiture électrique avec l’énergie solaire ?

L’idéal pour recharger sa voiture électrique est d’utiliser de l’énergie durable. Le soleil est alors le bon moyen pour aller au bout de son initiative électrique et écologique. Pour se faire, il existe de nombreuses solutions comme les panneaux solaires venant équiper votre garage par exemple. Pour en savoir plus sur les recharges solaires pour votre VE, vous êtes sur la bonne page ;)

Produire sa propre électricité

Quand on choisit de rouler avec un véhicule électrique, on a souvent envie de recharger sa voiture de la façon la plus propre possible notamment avec des énergies renouvelables. On peut simplement la brancher au réseau électrique ou faire la démarche de recharger grâce au soleil.

On pense souvent que le photovoltaïque passe immanquablement par l’installation de nombreux panneaux solaires sur le toit, ainsi qu’une batterie tampon et une modification du réseau électrique de son habitation. Déjà, cela impose d’avoir accès au toit et donc d’être dans un logement individuel. Or, on peut vouloir recharger sa voiture avec l’énergie du soleil même en habitant dans un petit collectif, en rez-de-jardin par exemple.

Une Renault Twizy branchée

Ensuite, cela coûte cher et demande des semaines de travaux à superviser. En effet, il faut installer un échafaudage, et choisir si on préfère des panneaux intégrés ou « posés » sur la toiture (surimposition). Le premier choix est plus cher de 10 à 15 %, mais demeure plus esthétique. Si on ne veut pas poser de panneaux sur son toit, on peut choisir la solution du carport.

Qu’est-ce qu’un carport  ?

C’est en fait un préau pour abriter sa voiture des intempéries. L’un de ses premiers avantages est sa légèreté et la facilité de mise en œuvre. Cet abri peut remplacer un garage avec un intérêt fiscal non négligeable. En effet, ce n’est qu’une emprise au sol et non un plancher. Une déclaration préalable suffit pour l’installer chez soi.

Le carport peut être équipé de panneaux photovoltaïques. Ainsi, on dispose d’une surface de 15 à 20 m2 de panneaux sans toucher au toit de sa maison. Le carport peut être conçu pour que le toit soit incliné et on peut l’orienter de la façon la plus optimale par rapport au soleil. Vous pouvez choisir de l’adosser le long de la maison ou de le décaler pour être le mieux orienté possible.

Carport solaire

Combien coûte un carport solaire ?

Le coût du carport solaire est moindre que l’installation de panneaux sur le toit. Pas d’échafaudage, 2, 3 ou 4 plots de béton (selon si on s’adosse au logement ou non) et le carport en lui-même. Autre atout non négligeable, un carport solaire s’installe en une journée. Une borne de recharge est également installée et vous pouvez y brancher un véhicule électrique ou un véhicule hybride rechargeable.

Un carport «  simple  » pour une voiture avec environ 17 m2 de panneaux vous reviendra à 10 000 euros environ pour la structure, les panneaux, les onduleurs et le câblage, ainsi qu’un boîtier électrique précâblé. Si vous ne vous sentez pas capable de monter vous-même le kit, il faut compter avec le coût de l’installation. Vous avez même le choix de sélectionner un fabriquant local qui utilise des ressources locales et des panneaux européens.

Un carport double pour deux voitures ou plus pourra aller jusqu’à 30 000 euros. Mais avec sa surface plus importante, sa production électrique est évidemment plus importante.

Combien d’énergie génère un carport solaire  ?

D’une surface de panneaux de 15 à 20 m2 selon le modèle, un carport solaire c’est environ 3 kW de puissance installée. En fonction de votre situation géographique, vous allez pouvoir générer de 2 400 à 4 200 kWh dans l’année. Cela représente de 60 à plus de 105 recharges propres d’une Renault Zoe (40 kWh) par exemple, soit de 15 à 30 000 km grâce au soleil et son énergie renouvelable. Si vous avez une Tesla Model S (100 kWh), vous bénéficiez de 24 à 42 recharges.

Voiture électrique branchée

Comme des panneaux photovoltaïques placés sur le toit, vous pouvez revendre votre électricité produite ou l’autoconsommer. L’autoconsommation nécessite un ou plusieurs onduleurs qui servent de stockage avec leur batterie en courant continu (AC). Selon les onduleurs choisis, vous pouvez même obtenir une borne de charge accélérée/allbox (22 kW triphasé). Pour une charge domestique, ce n’est pas forcément un choix intéressant.

Avec le prix actuel de l’électricité, un tel système est rentabilisé en une vingtaine d’années environ. Bien moins que la durée de vie des panneaux. Un panneau européen est donné pour plus de 30 ans à plus de 75 % de sa puissance initiale. Et cela donne une plus-value à votre habitation.

Trouver un producteur d’électricité verte

Si vous n’avez pas de maison avec suffisamment de terrain pour installer un carport solaire, vous pouvez envisager également de choisir un fournisseur d’électricité dite verte ou propre. Attention, tous les fournisseurs ne se valent pas. Certains n’ont de renouvelable et de propre que l’appellation de leur électricité. D’autres regroupent de petits producteurs hydrauliques, bio-masse, bio-gaz, éolien ou photovoltaïque et sont réellement considérés comme « verts ».

Bref, ce n’est pas simple de s’y retrouver au milieu de toutes ces offres. En devenant votre propre producteur d’électricité, vous avec la satisfaction d’une énergie zéro émission et vous savez précisément d’où vient votre électricité.

Comment recharger une voiture électrique avec l’énergie solaire  ?
4.8 (96.67 %) 6 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.