Fiat 500e branchée
Toutes les voitures électriques

Comment recharger la Fiat 500e électrique ?

L’iconique Fiat 500 passe enfin à la motorisation électrique. On vous dit comment recharger la Fiat 500e, sur borne, sur prise domestique ou autres.

Fiat a profité d’un restylage de la nouvelle Fiat 500 pour la proposer en 100 % électrique. C’est un pied de nez à ceux qui disent que les véhicules électriques sont forcément moches. En effet, quel véhicule plus iconique que la petite puce italienne peut se targuer de remporter le plus d’avis positifs sur son aspect ?

Comme ses prédécesseurs, la nouvelle 500 conserve ses deux feux de chaque côté sur la face avant. Mais, elle gagne au passage une signature lumineuse à LED (feux diurnes) ce qui accentue le design. Désormais, au milieu des deux moustaches chromées trône non plus le logo FIAT, mais un gros « 500 » chromé.

La nouvelle Fiat 500 n’existe qu’en version électrique. Elle se décline en berline, cabriolet ou 3+1 « Trépiuno ». Sur cette version, une petite portière arrière côté passager s’ouvre de façon antagoniste pour faciliter l’accès aux places arrière. La dolce vita zéro émission.

Fiat 500e roule en Italie

La charge lente pour tous les jours

Comme tout bon véhicule électrique moderne qui se respecte, la citadine de Fiat peut être branchée directement sur une prise domestique 10 ampères. Le constructeur fournit un câble Type 2 Mode 2 avec une longueur appréciable de 6 mètres. Il intègre un ICCB (in-cable control box ou boîtier de contrôle).

Il suffit de le brancher sur une prise domestique 10 A ou 16A pour obtenir une charge normale d’une puissance pouvant aller jusqu’à 3 kW. La Fiat 500e dispose de deux batteries lithium ion :

  1. Une petite d’une capacité de 23,8 kWh (avec un moteur électrique de 94 chevaux) permettant 190 km d’autonomie WLTP
  2. Une plus grande de 42 kWh de capacité (motorisation de 118 ch) pour avoir plus d’autonomie, avec 320 km, toujours selon le cycle d’homologation WLTP mixte.

Pour atteindre facilement cette autonomie, la Fiat dispose d’un mode Sherpa, un mode de conduite intuitif qui gère des paramètres comme la climatisation, le limiteur de vitesse, l’accélération ou autres pour permettre de rouler plus longtemps et d’atteindre la destination ou un point de charge.

La batterie de 23,8 kWh est réservée à l’entrée de gamme (24 885 € hors bonus écologique). Elle offre suffisamment d’autonomie pour tous les jours et ne demandera qu’un peu plus de 8 heures pour une recharge électrique complète sur une prise 16 ampères.

La version avec une batterie lithium de 42 kWh est aussi compatible avec ce mode de charge, mais le temps de recharge est évidemment plus important avec plus de 14 heures pour une charge complète. Heureusement, grâce à un chargeur 11 kW courant alternatif intégré, la nouvelle Fiat 500 électrique peut être branchée sur une wallbox.

Fiat 500e

Charge accélérée : EVBox ELVI Wallbox Connectée​

La 500e dispose d’une prise Combo CCS Type 2 pour une double compatibilité : type 2 et combo CCS. Avec la prise type 2, on peut charger en AC (alternatif) jusqu’à 11 kW. On est alors en triphasé 400 V mais si on se contente d’un boîtier mural 7,4 kw, on est alors en simple monophasé 32 ampères, moins cher au niveau de l’abonnement.

Avec 7,4 kW de puissance de charge, comptez environ 6 heures pour une charge complète de la 500e à 42 kWh de capacité. C’est largement suffisant pour un rechargement la nuit. Pour ceux qui seraient plus pressés, il reste la solution de la wallbox triphasée à 11 kW de puissance. Avec une telle borne à la maison, 4 heures seront suffisantes pour faire « le plein ».

Fiat propose d’ailleurs deux boîtiers muraux. L’EVBox ELVI est une wallbox compatible 3,7 kW, 7,4 kW en monophasé et 11 kW en triphasé. Surtout elle est connectée. Une fois le branchement effectué par un électricien professionnel, vous pouvez en prendre le contrôle à distance via une application mobile : état de charge, démarrage, arrêt de la recharge, etc.

Fiat 500e bleu ciel cabriolet

Le constructeur Italien propose un boîtier appelé easyWallbox. Cet équipement conçu exclusivement pour FCA Fiat Chrysler se branche à n’importe quelle prise grâce à la technologie « Plug & Play ». Cela permet de créer rapidement votre point de recharge personnel, sans passer par des électriciens professionnels. À la clé, une puissance de charge standard régulée de 1,8 kW.

Sur la voie publique, on trouve également des bornes 11 kW ou 22 kW. Ces charges accélérées accessibles à tout le monde permettent de récupérer de quoi parcourir de 50 à 150 km en une heure de charge.

La charge rapide jusqu’à 85 kW

Pour les trajets qui dépasseront les 320 km, il reste la possibilité de la recharge rapide sur borne publique. Les Fiat 500 100 % électriques sont compatibles avec des puissances de charge jusqu’à 85 kW. Sous cette puissance, 5 minutes de charge suffisent pour récupérer 50 km d’autonomie. En 35 minutes, on récupère 80 % de la capacité de la batterie et on peut repartir pour 250 km environ. Un temps assez court pour ne pas trop perdre de temps, mais assez long pour une pause et un café pendant la recharge.

Ces bornes de charge rapide DC accessible au public, on les trouve de plus en plus nombreuses en France. Elles sont installées le longs des voies rapides, des autoroutes sur ce que l’on appelle un corridor. Mais, on en trouve de plus en plus un peu partout en dehors des très grands axes, sur des parkings de centres commerciaux, pour un maillage du territoire et un réseau de bornes de plus en plus dense. La Fiat 500e n’est pas directement compatible CHAdeMO, le format de charge rapide japonais. Un adaptateur CHAdeMO vers Combo CCS sera nécessaire pour se brancher sur de telles bornes.

Branchement de la 500e

Si la charge rapide a un coût au kWh qui peut aller de 30 centimes à plus de 80 centimes d’euros, le véhicule électrique conserve un intérêt indéniable : pouvoir faire le plein à domicile ou à l’extérieur, très simplement, pour environ 16 centimes le kWh. Ainsi, en consommant 15 kWh/100 km avec cette Fiat 500e (13,1 kWh/100 km WLTP), cela revient à 2,4 € les 100 km. Et encore moins si vous chargez la nuit en heures creuses. Un coût d’usage imbattable comparé aux versions thermiques, essence et diesel.

Rouler en voiture électrique, c’est la facilité de recharge comme un smartphone, une simple prise domestique, un câble avec adaptateur ou une borne rapide et on recharge. Diverses solutions de recharge qui rendent le véhicule électrique pratique.

Crédit images : Fiat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.