Peugeot-e-Traveller-2020-borne-publique
Toutes les voitures électriques

Comment recharger le Peugeot e-Traveller ?

Le Peugeot Traveller, le van de transport de personnes, existe désormais en version électrique. Disponible avec deux capacités de batterie lithium-ion, comment le recharge-t-on et à quel type de clientèle s’adresse-t-il  ?

Sur quelle prise se branche le Peugeot e-Traveller  ?

Le Peugeot e-Traveller est au Traveller ce que le Peugeot e-Expert est à l’Expert, sa version électrique. Capable d’emmener jusqu’à 9 personnes, et une montagne de bagages, le Peugeot e-Traveller est disponible avec deux capacités de batterie li-ion, 50 kWh et 75 kWh.

Pour recharger le Peugeot e-Traveller, une trappe sur l’aile avant gauche permet d’accéder à un connecteur type Combo CCS 2. Ainsi, on peut y brancher à la fois une prise Type 2 pour les charges lentes à accélérées, ou une prise Combo à courant continu pour une charge rapide.

Grâce à un câble adaptateur, le Peugeot e-Traveller va pouvoir être branché sur une prise domestique (10 A, 230 V) ou une prise renforcée (16 ampères, 230 volts). Cependant, il est aussi possible de le brancher sur une wallbox, à domicile, sur la route ou dans un parking qui en dispose.

Peugeot-e-Traveller-2020-prise-type 2

Attention, le Peugeot e-Traveller est vendu avec deux chargeurs différents dont un chargeur intégré de 7,4 kW de série. Pour pouvoir se brancher sur un boîtier mural de 11 kW de puissance, il faut prendre l’option chargeur intégré triphasé 11 kW.

Quelle est l’autonomie du Peugeot e-Traveller  ?

Le nouveau e-Traveller de la maison de Sochaux est commercialisé en trois longueurs  :

  • Compact (4,60 m)
  • Standard (4,95 m)
  • Long (5,30 m)

Avec sa hauteur limitée à 1,90 m, il rentre dans n’importe quel parking sous-terrain en France. Destiné au transport de personnes, le e-Traveller est capable de transporter jusqu’à 9 personnes dès la première longueur de caisse, et dispose de 1500 litres de coffres maximal dans cette configuration 9 places en version longue.

Surtout, les deux versions «  Standard  » et «  Long  » peuvent recevoir une batterie de 75 kWh en option. La batterie lithium de 50 kWh permet déjà de parcourir 230 km selon le protocole d’homologation WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures). La batterie de 75 kWh de capacité quant à elle octroie 330 km d’autonomie sur une seule charge.

Peugeot-e-Traveller-2020-combiné-instruments

e-Traveller : combien de temps prend une recharge complète  ?

Le temps de recharge dépend, évidemment, des puissances électriques disponibles. Avec sa prise Type 2,  le Peugeot Traveller électrique branché sur une prise standard 10 ampères va demander 31 heures de charge pour la batterie 50 kWh ou 47 h pour la batterie 75 kWh. Bien trop lente, cette charge est à privilégier en dépannage, en «  biberonnage  » pour récupérer un peu d’énergie quand on est à l’arrêt sans une borne de charge à proximité. La récupération lors de ces recharges n’est que de 8 à 10 km environ par heure de branchement.

Sur une prise renforcée à 16A, on divise le temps de charge par deux. Mais, cela reste tout de même près d’une journée pour la batterie 75 kWh, soit environ 15 km d’autonomie par heure de charge.

Avec ce genre de capacité de batterie, il vaut mieux se tourner vers une charge accélérée disponible via les wall box ou les bornes publiques. Sous 7,4 kW, il ne faut plus que 7h30 pour que la batterie de 50kWh soit complétement rechargée, et 11h20 pour celle de 75 kWh. Cela représente 30 km par heure de charge soit de 9 à 13 % de l’autonomie maximale.

Mais, le top du top, c’est encore d’avoir à disposition une borne accélérée à courant continue. Le Peugeot e-Traveller utilise la régulation thermique pour maîtriser la température des cellules de la batterie et pouvoir charger jusqu’à 100 kW. On trouve de plus en plus de ces bornes de recharge sur les coridors routiers (autoroutes, principales voies express, etc.), dans les stations-service, ou même dans certaines concessions automobiles.

Avec une borne à 100 kW, le e-Traveller de Peugeot récupère 80 % de sa batterie en 30 minutes pour la version à 50 kWh, et 45 minutes pour la version à 75 kWh. Le temps d’une pause pendant la recharge et vous avez de quoi repartir pour 180 ou 260 km selon la capacité de batterie.

Récapitulatif des temps de charge du e-Traveller

Type de prise de courantPuissance de chargeTemps de charge (capacité de 50 kWh)Temps de charge (capacité de 75 kWh)
Domestique (10A, 230V monophasé courant alternatif)2,3 kW (charge lente)31 heures47 heures
Renforcée (16A, 230V monophasé alternatif)3,7 kW (charge normale)15 heures23 heures
Wallbox (32 A, 230 V monophasé alternatif)7,4 kW (charge accélérée)7 heures 3011 heures 20
Wallbox (16 A, 230 V triphasé alternatif)11 kW (charge accélérée)5 heures7 heures 30
Borne publique (100-125 A, 500-400 V courant continu monophasé)50 kVA (charge rapide)80 % en 1h80 % en 1h30
Borne publique (100-125 A, 500-400 V courant continu biphasé)100 kVA (charge rapide)80 % en 30 min80 % en 45 min

On peut vérifier l’état de la charge et même programmer la recharge, pour bénéficier des heures creuses par exemple.

A qui s’adresse le Peugeot e-Traveller  ?

Le nouveau Peugeot e-Traveller, reconnaissable à son lion dichroïque, dispose de deux modes de régénération de la batterie, normal ou «  brake  » pour un frein moteur et un gain d’autonomie plus important. Il propose également 3 modes de conduite depuis le sélecteur de mode :

  • Eco (60 kW, 190 Nm) : favorise l’autonomie
  • Normal (80 kW, 210 Nm) : optimal pour une utilisation au quotidien
  • Power (100 kW, 260 Nm) : optimise les performances lors du transport de plusieurs personnes et des bagages
Peugeot-e-Traveller-2020-batterie-lithium-ion

Le nouveau véhicule électrique de Peugeot est ce que l’on appelle une navette. Elle s’adresse principalement aux professionnels même si les particuliers (familles nombreuses) peuvent l’acheter. Pour les entreprises, c’est un véhicule qui va s’adresser aux taxis, VTC par exemple. Mais, les hôtels vont aussi être la cible, les aéroports, les organisateurs d’événements, etc.

En effet, ce genre de voiture dispose de fauteuils individuels confortables. Souvent en cuir ou simili-cuir, ils disposent d’accoudoirs et peuvent même être chauffants. Fin du fin, ils peuvent être disposés en formation «  salon  », les quatre fauteuils se faisant alors face. Prise USB, climatisation multizone, vitres teintées ou extra-teintées (90 % d’opacité), silence de fonctionnement, cela permet d’avoir un transport VIP entre un hôtel et l’aéroport par exemple ou pour emmener des personnes à un centre des congrès, ou pourquoi pas le Palais des Festivals à Cannes. Avec son autonomie pouvant aller à 330 km et une recharge rapide possible jusqu’à 100 kW, il peut même être utilisé comme taxi ou VTC. Surtout, zéro émission à l’échappement, il peut rentrer dans les centres-villes de plus en plus interdits aux véhicules thermiques.

Le Peugeot e-Traveller dispose d’équipements qui n’ont rien à envier aux berlines classiques. On accède aux rangs 2 et 3 par de larges portes coulissantes électriques. Pour les pros, Peugeot propose des services comme Easy-Charge (offres de recharge), Easy-Move (pass de location d’un véhicule électrique ou non), ou Easy-Care (contrats de service et d’assitance, certificat de capacité de la batterie, garantie 8 ans ou 160 000 km pour une capacité au-dessus de 70 %).

Avec un coût à l’usage (ou TCO Total Cost of ownership) similaire à celui d’un véhicule thermique équivalent, et des points de charge de plus en plus nombreux, les pros pourraient bien se laisser séduire par ces nouveaux véhicules électriques.

Crédit images : Peugeot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.