Mia électrique
Toutes les voitures électriques

Mia : tout savoir sur cette petite voiture électrique

Qui est le constructeur Mia Electric ?

Mia est un petit constructeur automobile français dont l’activité s’est étalée entre 2010 et 2014. Cette marque n’était en fait que la division électrique de Heuliez alors rebaptisée en Mia Electric. D’ailleurs, la Mia découle directement du concept Heuliez Friendly de l’époque.

Mia Friendly Concept électrique

Bien qu’inconnue du grand public, certains lecteurs se souviennent peut-être de cette marque française MIA Electric, qui, est devenue une pionnière dans le secteur naissant des voitures électriques. Au cours de sa courte carrière, l’entreprise s’est faite connaître en produisant un minuscule monospace électrique destiné aux zones urbaines. Rappelez-vous également de Ségolène Royal, toute fière de venir à l’Élysée en Mia en 2014 lorsqu’elle était ministre de l’écologie…

MIA a été placé en redressement judiciaire en 2014 ; ce n’était toutefois pas la fin de l’entreprise, dont les actifs ont été rachetés en 2015 par Fox E-Mobility (anciennement Fox Automotive Switzerland).

La première version de MIA

D’origine française, la première Mia n’était pas une hybride mais une voiture 100 % électrique disponible en trois versions avec 3 ou 4 places.

La Mia électrique est un « cube », une micro-citadine de 287 cm de long, 165 cm de large et 155 cm de haut avec une configuration intérieure inhabituelle à trois places, avec un siège conducteur central, deux sièges latéraux arrière et un coffre de 260 litres.

Mia et Ségolène Royal
Ségolène Royal en Mia

Cette électrique produite en France entre 2011 et 2014 profitait alors d’un joli bonus écologique. Équipée d’un moteur électrique d’une puissance maximale de 18 kW (25 ch), elle peut atteindre 100 km/h et parcourir 80-90 km grâce à ses batteries lithium-phosphate de fer de 8 kWh rechargeables en 3 heures. Une autonomie qui est portée à 120-130 km avec les accumulateurs de 12 kWh, et avec des temps de recharge qui passent à 5-6 heures.

La Mia a été commercialisée en trois versions

  • MIA (2,87 mètres, trois places)
  • MIA L (3,19 mètres, quatre places)
  • MIA U (version commerciale du MIA L, monoplace avec une capacité de chargement de 1 500 litres).

Toutes étaient équipées de portes coulissantes (précurseur de la Peugeot 1007 ?) !

Une version haut de gamme Paris

La Mia Electric propose un équipement comprenant, entre autres, l’ABS, l’airbag conducteur et le verrouillage centralisé avec télécommande des portes latérales et du coffre. Pour ceux qui en veulent plus, il y a la Paris, une version extra-luxe avec intérieur cuir, système hi-fi, chauffage programmable, vitres arrière teintées, peinture noire métallisée et jantes en alliage de 16 pouces (au lieu de 14 pouces en acier).

Une nouvelle Mia en 2024 !

La nouvelle Mia électrique dévoile son look futuriste et le designer turc a largement modernisé le véhicule. Désormais sous pavillon allemand, la Mia électrique confirme le lancement en production de sa nouvelle génération, la Mia 2.0, pour 2024. Le style a été finalisé et approuvé par la direction du fabricant. La petite Mia électrique, autrefois produite à Cerizay, va donc connaître une nouvelle vie en Allemagne, sous le patronage de Fox e-Mobility.

Mia électrique

Et si les premières annonces de la relance ont été illustrées par le modèle original, la production commencera en fait avec la Mia 2.0. Fox a en effet choisi de conserver le nom de Mia.

Ce véhicule sera produit en collaboration avec un partenaire qui n’a pas encore été sélectionné. Selon les responsables de l’entreprise, la MIA 2.0 est actuellement le seul projet de voiture électrique financé, développé et fabriqué exclusivement en Europe avec des partenaires européens.

Cette nouvelle évolution, dévoilée à l’été 2021, est désormais validée pour la production. Le style a été revu par Murat Günak, qui a également conçu la première version. Le designer turc a largement modernisé le véhicule, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, sur un volume inchangé.

Mia électrique

Mia : nouveau style, même concept

Cependant, le concept n’a pas changé et la base technique non plus. La Mia reste une petite voiture de ville, pour les petits trajets, avec deux portes coulissantes qui recouvrent partiellement le toit et le plancher pour faciliter l’accès à la voiture. La position centrale de conduite est une autre caractéristique importante. Pour l’instant, seule la version « longue » de 3,20 mètres a été retenue. La version courte de 2,87 mètres ne semble pas être à l’ordre du jour.

Selon les plans de Fox, elle sera disponible comme véhicule à trois places ou comme véhicule utilitaire avec un seul siège et un volume de chargement total de 1,5 m3. La version de base a une autonomie de 225 km, soit le double de celle de la version originale lancée en France en 2011. En prime, une deuxième batterie en option permet de porter l’autonomie maximale à 450 km. Cette deuxième unité sera également disponible pour la modernisation.

Mia électrique

Bien sûr, entre 2012 et 2022, les exigences du marché ont changé. La Mia sera donc équipée d’aides à la conduite améliorées ainsi que d’un écran pour son instrumentation. Toutefois, l’objectif est toujours de faire de cette Mia une voiture électrique économique. Les fonctions de navigation s’effectueront via un téléphone ou une tablette.

La conception et les caractéristiques étant désormais entièrement validées, les premiers prototypes prendront la route cette année. Fox vise une production en 2024 en Allemagne avec un prix de vente inférieur à 20 000 euros.

Crédits images : Heuliez, AFP, Fox e-mobility

4.7/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.