Face Kona Electric
Toutes les voitures électriques

Comment recharger le Hyundai Kona Electric ?

Le marché des véhicules électriques voit la Renault Zoe et la Peugeot e-208 en top positions mais pas que ! Le petit SUV urbain de Hyundai, le Kona Electric, n’a pas à rougir du tout de ses chiffres de ventes en France (facilement dans le top 5) et à l’international. Focus aujourd’hui sur les méthodes de charge du Coréen.

Avoir une voiture électrique c’est changer ses comportements par rapport à une thermique. En effet, il faudra penser à la recharger idéalement la nuit et si la charge n’est pas complète ou vous avez de la route à faire, il faudra compléter celle-ci avec un stop sur une borne rapide.

Comme toutes les électriques actuelles, ce Hyundai Kona peut à la fois profiter de la charge rapide et classique.

Prise Kona Electric

La charge rapide du Kona Electric

Ce mode de recharge est le meilleur proposé sur ce SUV. Il ne vous faudra que 54 minutes pour faire « le plein » jusqu’à 80 % d’autonomie via une borne en courant continu de 100 kW.

Sur une borne de 50 kW cela sera 57 minutes si le Kona Electric est équipé d’une batterie de 39 kWh et 75 minutes avec la 64 kWh.

Arrière Kona Electric

Et en charge normale ça donne quoi ?

À la maison et avec une wallbox (boitier mural), 6h10 sont nécessaires pour recharger l’auto en courant alternatif avec la batterie classique de 39 kWh. Avec la batterie long trajet de 64 kWh il faut 9h35.

Sur une prise classique comptez plutôt entre 19 et 31 heures suivant la batterie embarquée. Pour cela, le Kona propose un chargeur de 7,2 kW fourni qui fait le changement entre courant alternatif de la prise et du courant continu pour la recharge.

Quel câble pour brancher le Kona Electric

  1. Câble de charge basique de série à brancher sur une prise classique
  2. Wallbox/Station de charge domestique pour plus de sécurité
  3. Câble de Type 2 pour borne
  4. Câble Mode 3 pour les bornes publiques
Compteurs Kona Electric

Kona Electric : freinage à récupération d’énergie

Ce Kona profite de la technologie de récupération d’énergie. Ce système repose sur un freinage moteur automatique lors des phases de décélération. Cette force du freinage peut même être réglée en trois niveaux de puissance et ce, grâce à des palettes situées derrière le volant. Le troisième niveau parvient même à stopper totalement le véhicule sans que vous ayez à appuyer sur la pédale de frein.

Ce freinage permet alors de récupérer de l’énergie électrique qui alimente directement la batterie. Résultat vous pouvez jouer directement sur votre autonomie suivant votre conduite !

Crédit images : Hyundai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.