Audi e-tron GT et borne Ionity
Pratique

Recharge rapide : quels sont les acteurs du marché ?

50 000  : c’est le nombre annoncé de points de recharge pour véhicules électriques répartis sur le territoire Français dans plus de 20 600 stations de recharge (décembe 2021). Un maillage qui fait de la France l’un des pays les mieux équipés d’Europe. Toutes cependant ne sont pas publiques, et moins encore permettent une recharge rapide ou ultra-rapide. Quelle est la nature de l’offre  ? Quelles stations privilégier pour recharger rapidement son véhicule en déplacement  ? Le point sur ces équipements en forte progression, quantitativement comme technologiquement.

Des chargeurs rapides qui poussent comme des champignons

La disponibilité des points de recharge publics est un enjeu de taille. En particulier, celle des bornes dites de charge rapide, encore minoritaires puisqu’elles ne représentent que 4 % de l’offre.

  • On parle de charge rapide à partir de 50 kW, puissance qui permet de recharger un véhicule en moins d’une demi-heure.
  • Au-delà de 150 kW, la charge est ultra-rapide et le temps de ravitaillement peut être ramené à quelques minutes.

La disponibilité de ces équipements fait donc l’objet d’un important investissement de la part des acteurs du marché, comme de l’État.

Une volonté en adéquation avec la dynamique actuelle, à l’heure où les ventes de véhicules décarbonés en France progressent elles aussi à marche ultra-rapide (+16 points en 2021 par rapport à l’année précédente). En écho, c’est tout naturellement que le marché de la seconde main se diversifie et gagne en qualité : l’offre de voitures électriques d’occasion est en voie de démocratisation et s’étoffe à vue d’œil. Reste à être sûr de pouvoir recharger aisément, hors domicile et lieu de travail, en particulier pour les grands rouleurs.

Trappe et prise Porsche Taycan

A la mi-2021, la moitié des aires de services sur autoroutes, soit 164, étaient déjà équipées de bornes de recharge rapides. Le ministère de la Transition Ecologique a annoncé poursuivre le déploiement avec l’objectif qu’elles le soient toutes d’ici la fin 2022.

Actuellement, plusieurs acteurs se partagent la gestion de ces stations.

Quelles sont les différentes bornes de recharge rapide ?

1/ Superchargeurs Tesla

Acteur historique du secteur, Tesla domine l’offre avec 100 stations et 1000 bornes de recharges disponibles sur le territoire. Une station comprend généralement plusieurs bornes (c’est-à-dire points de charge, ou socles de prises). Les dernières générations déployées par Tesla en proposent jusqu’à 28, une capacité qui assure la fluidité en cas de très forte fréquentation, par exemple saisonnière.

Baptisées Superchargeurs, ces stations offrent une puissance disponible de 150 kW pour les bornes de première génération, et jusqu’à 250 kW pour les plus récentes. Elles sont réputées très simples d’utilisation grâce au protocole Plug and Charge (comprenez « Branchez-vous et chargez »), qui facilite l’opération par une authentification automatique sécurisée entre le véhicule et la borne.

L’inconvénient

Les Superchargeurs sont, pour l’heure, uniquement accessibles aux véhicules de marque Tesla. Ils sont de plus majoritairement implantés à l’extérieur des autoroutes, leur accès demande donc d’en sortir et prolonge le temps de route.

Où trouver une borne de recharge pour sa voiture électrique ?

Le prix

Il peut être variable d’une station à l’autre, il est estimé en moyenne à 0,40 €/kWh. 

2/ Ionity

Incontournable également, Ionity domine le marché européen  : c’est le réseau le plus développé du continent avec 389 stations. Il a été créé par un consortium rassemblant plusieurs marques automobiles de premier ordre (BMW, Porsche, Ford ou encore Hyundai, entre autres) et se distingue donc par son accessibilité pour toutes marques de véhicules.  En France, Ionity possède 60 stations de charge rapide, déployées sur les aires autoroutières. Elles proposent des bornes HPC (High Power Charging) d’une puissance atteignant les 350 kW. Les véhicules compatibles (dotés d’une architecture de batterie 800 volts) peuvent ainsi recharger en seulement quelques minutes. Bonne nouvelle pour les utilisateurs, l’opérateur a annoncé fin 2021 le déploiement du Plug and Charge sur les bornes Ionity.

L’inconvénient

Le prix d’une recharge libre au tarif de base est assez élevé, et les tarifs préférentiels réservés aux abonnés payants.

Le prix

Ionity facture à la minute. La tarification de base de de 0,79 €/mn. Avec l’abonnement Ionity Passport ouvert à toutes les marques (17,99 € mensuels et engagement de 12 mois), le tarif tombe à 0,35 €/mn. Les marques du consortium Ionity bénéficient en outre de tarifs préférentiels entre 0,29 €/mn et 0,33 €/mn

Une Volkswagen ID3 se recharge sur une borne Ionity

3/ Totalenergies

Présent dans le monde entier, Totalenergies assure actuellement en France la gestion de 50 stations de recharge sur autoroutes et voies rapides. Le groupe européen intensifie son déploiement afin d’en équiper 200 sur les grands axes et 100 en zone urbaine d’ici fin 2023. Objectif à long terme  : une station haute puissance tous les 150km.

Les bornes Totalenergies proposent une puissance de 50 à 175 kW, certaines d’entre elles jusqu’à 300 kW.

L’inconvénient

Pas de Plug and Charge, pour accéder au service il faut passer par la case authentification à la borne avec un badge NFC ou une carte bancaire.

Le prix

Il est facturé à la minute, dépend de la puissance de charge, et de l’implantation des stations. Sur autoroute  : 0,65 €/mn en charge ultra rapide (175 kW), 0,40€/mn en charge rapide (50 kW). Hors autoroute, la tarification pour 50 kW est de 0,30 €/mn pendant les premières 45 mn, et de 0,40€/mn ensuite.

4/ Fastned

Dernier arrivé sur le marché français, l’opérateur hollandais Fastned vient de remporter plusieurs appels d’offre pour équiper des stations autoroutières en bornes de recharge rapide, et commence donc son déploiement. 12 emplacements ont d’ores et déjà été signés, dont 6 sont opérationnels. Les stations Fastned sont toutes situées sur autoroute, comptent entre 4 et 8 bornes, et offrent une puissance jusqu’à 300 kW.

Les implantations sont visuellement identifiables grâce à leur auvent à panneaux solaires. Le Plug and Charge est dans les cartons, mais pour l’heure authentification et paiement passent par un badge ou l’application mobile de Fastend. Cependant, aspect pratique, les bornes sont équipées d’un terminal de paiement qui permet de régler par carte bancaire. Les retours de satisfaction des utilisateurs ne devraient pas tarder à préciser la qualité du réseau.

Le prix

La tarification est au KWh  : 0,59 €/kWh, ou 0,45 €/kWh avec un abonnement mensuel (11,99 €/mois).

Crédits illustrations : Audi, VW et Tesla

4.7/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.