Quelle est l’autonomie d’une voiture électrique ?

Nissan Leaf 2

L’autonomie d’une voiture électrique est certainement l’élément le plus important pour les acheteurs. Difficile aujourd’hui de concurrencer l’autonomie d’une voiture thermique essence ou diesel avec une électrique mais les batteries ne cessent de s’améliorer. Pour vous rendre compte de l’autonomie des principaux modèles du marché, c’est par ici que cela se passe !

Quelles sont les principales voitures électriques du marché ?

Quelle est l’autonomie d’une voiture électrique  ?
4.5 (90 %) 4 votes
Il y a encore quelques années, le nombre de voitures 100 % électriques proposées au public se cotonnait aux doigts d’une main contrairement aux voitures hybrides. Mais la tendance étant clairement au développement de ces véhicules et une amélioration de la part de marché, les modèles électriques se multiplient et à termes tous les constructeurs devraient s’y mettre.

Le marché des voitures 100 % électriques est essentiellement composé des modèles suivants :

  1. Renault Zoe (15 245 exemplaires en 2017)
  2. Nissan Leaf (2 381 exemplaires en 2017)
  3. Smart ForTwo (938 exemplaires en 2017
  4. Peugeot iON (874 exemplaires en 2017)
  5. Tesla model S (862 exemplaires en 2017)
  6. BMW i3 (856 exemplaires en 2017)

Ces six modèles ne sont pas les seuls voitures électriques du marché. Il se compose de bien d’autres automobiles et de différentes marques…

Opel Ampera-e

Quelle est l’autonomie de chaque voiture électrique ?

Si vous souhaitez vous faire une idée des différentes autonomies proposées, voici un récapitulatif global. Attention, sachez que les données indiquées sont les autonomies annoncées des constructeurs ce que l’on appelle chiffres NDEC (new European Driving Cycle). Ce sont des tests prédéfinis qui respectent différents cycles de roulage mais cela ne correspond pas à l’autonomie réelle que le particulier peut faire tous les jours. Pour qu’un usager lambda respecte l’autonomie annoncée du constructeur il doit alors respecter des conditions très strictes (accélération et freinage lents, température extérieure optimale, inclinaison de la route, etc.).

Par exemple, pour une Renault Zoe dont les publicités se targuent de 400 kilomètres d’autonomie, il faut plutôt compter sur 300 kilomètres dans de bonnes conditions voire 200 en hiver. Autant dire qu’il est préférable de bien anticiper ses parcours et savoir où sont les bornes de recharge pour faire le plein d’électricité avec un temps de charge optimal.

Sans plus attente voici la liste des différentes autonomies des voitures électriques actuelles :

  • Renault Zoe (ZE 40) : 400 km
  • BMW i3 : 300 km
  • Nissan Leaf 2018 : 370 km
  • Opel Ampera-e : 500 km
  • Tesla Model S (100D) : 600 km
  • Peugeot iOn : 160 km
  • Smart ForTwo : 160 km
  • Hyundai Ioniq : 290 km
  • Volkswagen e-Golf : 300 km
  • Renault Kangoo ZE : 160 km
  • Bolloré Bluecar : 250 km
  • Citroën e-Méhari : 200 km
  • Citroën C-Zero : 160 km
  • Kia Soul EV : 210 km
  • Renault Twizy : 100 km
  • Smart ForFour : 160 km
  • Tesla Model X (100D) : 560 km
  • Volskwagen e-Up : 160 km
  • Nissan e-NV200 : 170 km

À noter qu’il n’y a pas de Toyota dans ce classement tout simplement car la marque japonaise développement en moment même ses premiers modèles électriques en parallèle des hybrides mais aussi des voitures à hydrogène.

Des versions différentes suivant la capacité des batteries !

De plus, sachez que plusieurs versions peuvent être proposées suivant un modèle. Des déclinaisons dépendent souvent les capacités des batteries. Ainsi, une Tesla Model S existe en version 75D et 100D (hors P100D). Ces chiffres correspondent aux capacités des batteries à savoir 75 kWh et 100 kWh. Forcément, le modèle 75D coûte moins cher et affiche une autonomie moindre à savoir environ 480 km contre 610 pour la 100D.

Crédit images : Tesla, Nissan, Opel

via avere-france.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *